"Une bonne photo, c'est une photo qu'on ne peut pas refaire" F.H.

Publié le par La Brindille

Sublime photographe de mode adepte du noir et blanc, Frank Horvat s'illustre dans le domaine du papier glacé : des images au tracé pur et tranché qui font de lui la référence mode entre les années 1950 et 1970. En 1958, il réalise pour le mensuel féminin Jardin des modes cette photo du chapeau Givenchy avec un appareil 24x36 et à la lumière naturelle.

Frank_Horvat_020.jpg 

Par la suite, plusieurs collaboration avec les plus grands magazines : Elle, Vogue, Harper’s Bazaar, Vanity Fair… Tout s’enchaîne, rien ne se ressemble mais le style reste ! Car Frank Horvat a compris. Il a compris ce qu’était une bonne photo : "Une bonne photo, c'est une photo que l'on ne peut pas refaire". Un instant immortalisé, un moment unique.

 r3-08

Si vous êtes sur Paris, profitez pour aller voir son exposition PROMENADE À CARRARA, en collaboration avec Hélène Busnel, à la Galerie Dina Vierny dans le sixième arrondissement. Quand le réel rencontre l’imaginaire ou encore quand le spontané se mélange au fabriqué. Vous découvrirez une autre facette de ce photographe ô combien atypique.

CARRARA-420

 

 

La Brindille

Publié dans Mode

Commenter cet article